Chef de Projet Freelance : la Carrière Expat de Christine Dervaux Scanu

Comme beaucoup d’entre nous, Christine Dervaux Scanu a suivi son conjoint en expatriation. Attirée par la découverte de nouvelles cultures, elle n’a pas hésité à quitter son emploi pour partir vivre à l’étranger. Mais elle a toujours eu pour objectif de continuer à travailler. Après avoir été salariée, elle a choisi de se lancer dans une carrière d’indépendant en expatriation. Christine est désormais chef de projet freelance pour la finance internationale d’un grand groupe. Elle a réussi son pari ! Voici son témoignage : un parcours intéressant qui prouve que lancer son business en expatriation, c’est possible ! Alors, pourquoi pas vous ?

Le grand saut de l’expatriation

Je m’appelle Christine, j’ai 45 ans et j’ai la chance d’accompagner mon mari en expatriation depuis maintenant cinq ans. Nous avons d’abord vécu deux ans en Inde, puis nous avons déménagé au Sri Lanka. Et nous sommes maintenant de retour en Inde.

Avant le départ, j’étais directrice comptable au sein d’un grand groupe industriel. J’ai toujours été attirée par l’étranger, avec l’envie de travailler depuis un autre pays. En suivant mon mari en Inde, mes objectifs premiers étaient d’améliorer mon niveau d’anglais et de découvrir de nouvelles cultures. Mon métier dans la finance permet bien souvent de trouver une activité dans beaucoup de pays. J’ai donc toujours eu l’espoir de pouvoir exercer une activité professionnelle, même partiellement. Je n’étais pas inquiète.

Conjoint d’expatrié : les limites professionnelles

J’ai eu la chance de pouvoir travailler au sein de l’entreprise de mon mari durant notre première expatriation en Inde, de 2016 à 2018. En revanche, lors de notre deuxième expatriation au Sri Lanka, la taille de l’entreprise ne m’a pas permis d’y travailler, en raison de contraintes administratives locales. Je n’ai alors pas eu d’opportunité professionnelle, ce qui a été un réel frein à ma carrière.

Chef de projet freelance en expatriation

J’ai donc décidé de créer mon propre business, via le système du portage international. Je suis aujourd’hui chef de projet pour la finance internationale d’un grand groupe, dans lequel j’avais déjà travaillé par le passé. Je coordonne les développements informatiques, la gestion du changement et les formations, sur un périmètre international.

Ma position géographique en Asie, ma maîtrise du français et de l’anglais et mon profil professionnel sont des avantages pour la société pour laquelle je travaille. Je suis comme une employée expatriée, mais sans les frais afférents. Faire appel à un prestataire externe est très intéressant pour mon client.

J’ai également eu des sollicitations d’entreprises locales pour des missions de diagnostic et efficience auxquelles je n’ai pas pu répondre, en raison de mon plein temps avec mon premier client.

Les avantages du freelancing en expatriation

Le statut de freelance nomade est vraiment idéal lorsque l’on veut exercer un emploi, tout en gardant le contrôle sur son temps et son organisation (travail à temps partiel ou à temps plein, par exemple). Pour l’entreprise qui vous emploie, c’est très simple puisqu’elle n’a qu’un contrat à signer. Pour le freelance, c’est également très facile. C’est donc pour moi la meilleure solution !

Le portage salarial international avec Mrs Fanjat

J’apprécie beaucoup les prestations de portage international de Mrs Fanjat. Elle m’a vraiment permis de lancer mon activité freelance. Tout se déroule naturellement, c’est simple, on ne se pose pas de question !

Mes 3 conseils pour lancer une carrière nomade en tant que conjoint expatrié

  1. Comprendre quelles sont vos motivations : pourquoi voulez-vous travailler ? Et surtout que recherchez vous : stimulation intellectuelle, interaction, indépendance, etc. ?
  2. Déterminer combien de temps vous voulez consacrer à votre activité professionnelle. La vie en expatriation demande souvent de l’organisation au niveau personnel, parfois difficilement compatible avec une activité à plein temps.
  3. Cette activité devant être pour vous un moyen de vous épanouir, demandez-vous ce que vous avez vraiment envie de faire.

Pour moi, la motivation financière ne doit pas être le seul moteur dans le choix de mener une carrière nomade, sous peine de passer à côté de son expatriation.

Retrouver le profil de Christine Dervaux Scanu sur LinkedIn.

Vous aussi vous aimeriez vous lancer dans une carrière freelance ? Vous recherchez un travail qui vous permette de concilier votre épanouissement professionnel et votre vie de conjoint en expatriation ? N’hésitez plus, en tant que femme expatriée, vous êtes déjà une entrepreneure !

Expatriée depuis 2007, je connais votre situation, je suis passée par là. Après avoir démissionné plusieurs fois pour suivre mon conjoint à travers le monde, j’ai décidé de créer mon propre business nomade et d’aider les personnes dans la même situation à se lancer dans l’entrepreneuriat. Ma société de portage salarial international vous permet de facturer facilement vos clients, partout dans le monde. Pour en savoir plus, contactez-moi !

🔸Rejoignez la communauté Expat Carrière Nomade : Une communauté d’entraide et de partage pour échanger sur votre projet nomade.

🔸 Devenez Freelance pendant votre expatriation et lancez votre carrière nomade, découvrez mon accompagnement Mentoring.

🔸 Vous souhaitez en savoir plus sur le portage international, contactez-moi.