Comment concilier expatriation et carrière du conjoint ?

En 2017, les résultats de la 2èmeenquête sur la double carrière à l’international réalisé par le cabinet Expat Communucation tombent et les chiffres le reconfirment. À la grande surprise générale, 92% des conjoints expatriés sont des femmes !

Les conjoints expatriés sont donc des femmes, des femmes talentueuses, pleine de courage et d’empathie pour pouvoir partir ainsi et suivre leur conjoint au bout du monde. On ne le dira jamais assez, mais MERCI. Merci à toutes ces femmes qui ont eu le courage et l’audace de tout quitter. Quitter sa famille, son travail, ses habitudes, sa vie pour vivre cette incroyable aventure qui est l’expatriation en famille.

STOP ! Je vous arrête là. Nous avons, certes eues du courage, mais nous sommes aussi très exigeantes. Nous sommes cette génération qui souhaite tout avoir, une belle et magnifique famille, avoir une vie atypique, avoir des amis au quatre coins du monde et AVOIR une carrière professionnelle. Ce n’est peut-être pas facile, mais oui nous voulons être sur tous les fronts !

Pourtant, avec un niveau d’étude élevé, au moins 2 langues en poche, les conjoints expatriés après quelques années se retrouvent coincés. Ils doivent faire face à la double carrière, un challenge amplifié quand on est expat. Le conjoint expatrié aussi talentueux, ambitieux et chanceux qu’il ne soit, se retrouve face à un dilemme, comment continuer et développer sa carrière professionnelle quand on déménage tous les 3 ans ?

Qu’est-ce qu’il vous manque aujourd’hui pour vous épanouir professionnellement ?

Ma réflexion et mon expérience personnelle m’amènent à cette conclusion qui enfin de compte est apparue comme une évidence : la liberté profesionnelle. J’ai ce besoin d’être libre professionnellement,  d’être le maître de ma carrière. Avoir mon espace, mon territoire de jeux où je pourrais exercer mon métier, ma passion, mon talent et être indépendante financièrement.

Mon solution : devenir INDÉPENDANTE !

Avoir cette possibilité d’ôter la casquette “Femme de… ”, “Maman de …”. de pouvoir lancer ma propre carrière nomade pour pouvoir travailler de n’importe où, peut importe la prochaine destination. Je n’aurais plus besoin de tout refaire à chaques nouvelles destinations.

Comment peut-on devenir indépendante pendant l’expatriation ?

Voici quelques conseils à mettre en pratique si vous souhaitez devenir indépendant.

1. Identifiez votre expertise

Par où commencer ? Vous souhaitez être freelance, consultant indépendant, lancer votre propre business nomade ? Mais dans quoi ?

Pour cela, je vous conseille de déceler vos compétences transférables : quels sont vos domaines d’expertise, vos talents, vos passions. C’est le bon moment de faire le point sur vos besoins, envies, valeurs. Répondez à cette question, QUI ÊTES-VOUS ?

Vous avez travaillé en tant que Chef de Projet, Marketing Manager, vous avez une passion pour les livres, l’écriture…ne faites pas l’erreur de vouloir à tout prix tout faire, par peur de rater un client ! Vous avez du temps pour mener à bien ce projet alors profitez-en, prenez le temps pour définir votre champ d’expertise.

Cepdendant, vous pouvez, associer vos valeurs profondes et une compétence technique. Par exemple, si vous êtes journaliste et que vous aimez la cuisine, vous avez la possibilité de devenir rédacteur web pour des grands restaurant par exemple. Vous pouvez alors démarcher une pâtisserie et leur proposer d’ouvrir un blog pour eux, ou bien recontacter votre ancien employeur et leur proposer votre nouvelle spécialisation. Il vaut mieux se spécialiser que de vouloir tout faire. Il sera beaucoup plus bénéfique pour votre image d’expert par la suite.

2. Bâtissez les fondations de votre activité

Pour lancer votre carrière nomade et atteindre vos objectifs, vous avez besoin d’établir un plan d’action. Beaucoup de conjoints souhaiteraient se lancer, mais ils n’arrivent pas à franchir le pas. Le projet du business nomade semble insurmontable et les peurs surgissent. Pour palier à cela, organisez-vous, préparez-vous et bâtissez-vous votre plan d’attaque. Faites-vous accompagner, rencontrer d’autres Expats Nomades, partager votre projet. Pourquoi devoir rester seule alors que des communautés bienveillantes existent ?

Découvrez la page Business nomade de Mrs Fanjat.

Commencez par étudier votre marché, ses spécificités, votre persona (le portrait robot de votre client idéal). Fixer votre gamme tarifaire, vos prestations. Fixez-vous des objectifs clairs et planifiez votre plan d’actions.

3. Votre statut juridique

Une formalité pour certains mais qui est pourtant l’un des principaux freins pour les expatriés. Quel statut choisir pour être indépendant ou freelance quand on est expatrié ?

Posez-vous les bonnes questions, souhaitez-vous vous implanter dans votre pays d’accueil ? Est-ce possible ? Souhaitez-vous être totalement autonome ? Est-ce que le rapport entre votre chiffre d’affaires et les coûts engendrés justifie la création d’une société ?

Connaissez-vous le portage international ? Mrs Fanjat a élaboré pour les conjoints expatriés, une solution spécialement pour vous aider à devenir freelance pendant votre expatriation.

Vous avez la possibilité de devenir inépendant sans devoir vous même créer votre propre statut juridique. Vous allez devenir consultant/freelance sous l’ombrelle de Mrs Fanjat. Vous allez pourtant être totalement autonome et libre de développer votre activité, mais la seule différence est que vous n’aurez pas de « paperasse » à gérer, pas de gestion, de comptabilité à faire. Concentrez-vous sur votre expertise.

« Le Portage International, une solution pour les conjoints expatriés.»

4. Communiquez

Une fois l’étape du statut résolu, que votre offre est clairement définie, vous allez avoir besoin de communiquer.

Apprenez à communiquer sur vos prestations mais aussi sur VOUS. En effet, savoir communiquer sur vous est essentiel aujourd’hui, savoir vous présenter, vous vendre pour décrocher vos missions.

Soyez clair, cohérent, soyez aligné avec vos valeurs et vos prestations. La clé est de rester authentique mais controlez votre communication. C’est la partie “Fun” mais une strategie de communication doit être clair et authentique pour convaincre votre cible.

Pour conclure, avant de vous lancer tête baisser dans cette nouvelle aventure, prenez le temps de faure le point sur votre vie, qu’est-ce que vous souhaitez vraiment ? Si, ce projet vous correspond, qu’il vous anime, qu’il vous apparaît comme une évidence, alors FONCEZ, OSEZ ! Le voyage en vaut la peine.

 

“Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites vous réussirez.
Albert Schweitzer

Cet article vous donne envie d’en savoir plus ? Vous souhaitez devenir indépendant/freelance et vous ne savez pas par où commencer, parlons-en.

Mrs Fanjat, une solution clé en main pour nous les conjoints expatriés. Nous vous donnons la possibilité de devenir indépendant sans les tracas administratifs. C’est-à-dire en devenant consultant/freelance à votre compte, mais sans devoir créer votre propre structure juridique grâce à Mrs Fanjat. « Contactez-nous » pour échanger ou sur notre page Facebook.