Conjoint d’Expatrié : Pensez Indépendance Professionnelle !

La majorité des conjoints suiveurs d’expatriés renoncent à leur carrière en partant à l’étranger. Dans 90 % des couples, c’est la femme qui suit son mari. C’est peut-être votre cas : vous avez démissionné de votre emploi pour vous lancer dans l’aventure de l’expatriation. Au début, cette situation ne vous a pas forcément dérangée, vous vous êtes investie corps et âme dans l’installation dans votre nouveau pays. Confiante, vous vous êtes dit que vous alliez ensuite rechercher et trouver un emploi sur place. En fonction du pays, vous y êtes parvenue… ou pas ! Impossibilité de trouver un travail, emploi inintéressant ou en dessous de vos compétences, obligation de démissionner à chaque déménagement… Au fil des mois ou des ans, votre vie professionnelle, votre statut, ou votre dépendance vis-à-vis de votre conjoint vous pèsent. Ce sont des situations que j’ai vécues, je connais bien ce sentiment, je vous comprends. Mais ce n’est pas une fatalité, c’est même l’occasion idéale pour vous lancer dans l’entrepreneuriat, rebondir et trouver un projet qui vous anime. Conjoint d’expatrié : pensez indépendance professionnelle, osez sortir de votre zone de confort, émancipez-vous !

La dépendance du conjoint suiveur n’est pas une fatalité

Conjoint d’expatrié ou « femme de… »

« Que fait ton mari, dans quelle boîte est-ce qu’il travaille ? », « qui sont tes enfants, quel âge ont-ils ? », « qu’est-ce que tu faisais comme métier avant l’expatriation ? ». Voilà les questions habituelles que l’on nous pose lorsque l’on arrive dans un nouveau pays. Mais bizarrement, on nous demande rarement quelle est notre activité professionnelle actuelle. C’est comme s’il était tacitement établi qu’en tant que femme d’expat, il n’était pas possible de travailler, et il n’y a rien qui m’énerve plus que ça ! De femme indépendante, avec une carrière professionnelle, on devient la femme de…, la maman de…

Quel coup dur pour l’estime de soi ! Nous sommes une génération de femmes qui a pu s’instruire, accéder aux études et aspirer à des carrières prestigieuses. La plupart d’entre nous avons fait des études supérieures pointues, avec l’ambition de réussir professionnellement. Personnellement, j’ai toujours considéré que mon indépendance statutaire et financière était acquise, immuable. La question ne se posait pas ! 

Et puis… les choses ne se passent pas toujours comme prévu. On se retrouve expatriée à l’autre bout du monde. Quand j’habitais au Qatar, mon visa dépendait de celui de mon conjoint. Tout était au nom de mon mari, je n’étais pas autorisée à avoir un compte bancaire à mon nom, ni même une carte bancaire. À chaque fois que je faisais une dépense, mon mari recevait un texto d’alerte ! J’étais invisible, je n’existais pas. Une de mes amies en Corée du Sud a vécu exactement la même chose. Psychologiquement, c’est très dur à encaisser. Vous n’avez plus de métier et vous avez l’impression d’avoir perdu votre identité. Cette précarité est pesante.

Mais cette situation n’est pas une fatalité. Femmes d’expatriés, ne vous laissez pas enfermer dans cette dépendance. Vous pouvez retrouver cette liberté et cette autonomie chères à votre cœur en créant votre propre carrière nomade.

femme expatriée retrouvez votre liberté

Se construire professionnellement en expatriation

En tant que femme vivant à l’étranger, vous avez toutes les qualités et compétences pour vous lancer sur la voie de l’entrepreneuriat. Au lieu de voir l’expatriation comme un frein à votre carrière, vivez-la plutôt comme une formidable opportunité pour rebondir professionnellement.

Avoir son propre projet professionnel permet de s’évader, d’avoir un projet rien qu’à soi, de ne plus être dépendante de son conjoint. Travailler pour soi est la meilleure façon de renouer avec cette jeune femme ambitieuse qui a fait de belles études et entamé une carrière prometteuse.

Sortez du moule dans lequel vous êtes naturellement entrée en grandissant :

  • bonne élève
  • personnalité modèle
  • employée et salariée loyale de son entreprise
  • salaire fixe qui tombe tous les mois
  • carrière toute tracée

L’expatriation a rebattu les cartes, vous ne pouvez plus rentrer dans ce moule, du moins tant que vous êtes expat. Sortez du cadre, analysez votre situation sous un autre angle et osez vous lancer. En devenant indépendante professionnellement, vous pourrez parvenir à une indépendance financière.  Vous vous émanciperez et retrouverez votre estime et votre confiance en vous.

Cette mutation psychologique n’est pas évidente. Je suis passée par là, et cela peut prendre du temps et de l’énergie. On doute, on se questionne, on fait un pas en avant, puis un pas arrière. On se demande si c’est le moment, on culpabilise. Ne restez pas seule, faites-vous accompagner dans cette démarche. Cela facilitera votre cheminement vers l’entrepreneuriat.

Devenir indépendante en expatriation : témoignages de celles qui l’ont fait

Les possibilités d’activités et de business sont infinies. Tout dépend de votre parcours, de vos qualifications et expériences, mais aussi de vos objectifs. Vous pouvez utiliser vos compétences pour les exploiter dans une activité connexe. Vous pouvez aussi changer complètement de voie et vous reconvertir. Votre quotidien et votre vie d’expat peuvent-être une belle source d’inspiration pour trouver le business qui vous correspond. Et si votre métier s’y prête, il existe des solutions pour continuer à l’exercer depuis l’étranger.

De nombreuses femmes l’ont fait et sont parvenues à construire un projet professionnel dans lequel elles s’épanouissent. Pour vous en convaincre, j’en ai interviewé quelques-unes. Je vous partage leurs témoignages :

Utiliser ses expériences et compétences pour créer un business

Il n’est pas question de faire une croix sur votre passé. Vos expériences sont une ressource essentielle pour créer votre propre business. Si vous ne pouvez pas exercer votre ancien métier en expatriation, vous pouvez vous en servir pour digitaliser vos compétences et créer une activité nomade liée.

C’est ce qu’a fait Caroline, qui était médecin et est devenue conseillère en allaitement et puériculture. Isabelle a utilisé son expérience dans l’industrie pharmaceutique pour devenir blogueuse et autrice sur des sujets concernant la santé. Lisa, quant à elle, est passée d’une carrière dans le marketing à coach en stratégie marketing digitale. Maud, qui était salariée dans la communication, est devenue assistante en ligne en communication et administration.

Digitalisez vos compétences pour travailler en ligne

Changer de voie et se reconvertir

Se lancer dans une carrière freelance est aussi une excellente occasion pour se reconvertir. Si votre ancien métier ne vous plaisait pas, profitez-en pour en changer ! En autodidacte ou via des formations en ligne, saisissez cette opportunité pour vous offrir une renaissance professionnelle.

C’est le cas de Sandra, qui est devenue créatrice d’ambiances d’intérieur après avoir été ingénieure en BTP. Ou celui de Domitille, qui a démissionné de son emploi dans les achats pour se lancer dans la rédaction web. Après une carrière dans la finance, Sinda a créé une société spécialisée dans la rédaction technique, la correction et la relecture du référentiel documentaire autour de la gestion de projets. Meriem est passée de l’enseignement, la communication et la presse à une activité de conseil en orientation.

S’inspirer de son quotidien de maman expatriée pour créer une activité nomade

Nous évoluons au cours de nos vies. La personne que nous étions à vingt ans, lorsque nous avons choisi un métier, n’est plus forcément la même aujourd’hui. Je peux vous dire que la jeune diplômée que j’étais à 24 ans n’aurait jamais parié sur une activité en ligne ! En devenant maman, en vivant en expatriation, c’est un tout autre horizon qui s’ouvre à nous. Notre quotidien est une belle source d’inspiration pour imaginer un produit ou un service original et unique.

Carole s’est inspirée de sa vie de maman en expatriation pour proposer des kits d’anniversaire pour enfants. À la naissance de son fils, Florie a eu l’idée de créer un magazine jeunesse sur les thèmes du voyage et de l’écologie. Quant à Catherine, sa vie de famille expatriée l’a conduite à fonder le groupe et le site indispensables aux parents des quatre coins du monde : Expat Parents.

Conserver son métier et l’exercer depuis l’étranger

Certaines ont pu conserver leur emploi et l’exercer à distance. C’est le cas de Sophie, qui n’a pas hésité à le proposer à son employeur et qui continue à travailler pour lui, en portage salarial depuis l’étranger.

Les métiers digitaux sont parfaitement adaptés à une vie nomade. On les appelle d’ailleurs les « digital nomads ». C’est ce que font Valérie, Constance, Adrienne et Hélène, qui sont rédactrice web, chargée de communication, consultante en web marketing ou traductrice. Ce sont des activités parfaitement adaptées à la vie en expatriation, et pour lesquelles il est possible de se reconvertir.

Concilier votre vie de femme expatriée avec une activité professionnelle, c’est possible ! Vous pouvez retrouver votre indépendance en lançant votre carrière nomade. Si d’autres l’ont fait, pourquoi pas vous ?

Multi-expatriée depuis 2007, j’en ai eu assez d’être dépendante de mon conjoint et d’avoir une vie professionnelle instable. Je me suis alors lancée dans l’entrepreneuriat en créant une société de portage international.

Puis, j’ai conçu un programme de mentoring pour accompagner les conjoints d’expatriés qui souhaitent exercer une activité freelance et retrouver leur autonomie. À travers des discussions et des exercices, nous délimitons les contours de votre projet. Je partage avec vous mon expérience, mon expertise, mon parcours. Je vous donne des conseils et astuces. Je suis la bonne amie, l’oreille attentive qui vous accompagne, des prémisses de votre projet jusqu’à l’aboutissement de votre business.

Contactez-moi pour que nous échangions sur votre projet d’indépendance professionnelle !

Rejoignez moi au challenge 4 jours pour amorcer votre indépendance professionnelle du 29 mars au 1 avril, en partenariat avec Expat Village :

 

🔸Rejoignez la communauté Expat Carrière Nomade : Une communauté d’entraide et de partage pour échanger sur votre projet nomade.

🔸 Devenez Freelance pendant votre expatriation et lancez votre carrière nomade, découvrez mon accompagnement Mentoring.

🔸 Vous souhaitez en savoir plus sur le portage international, c’est ici.