Digital Nomade et travailleur expatrié ? Quelles sont les différences ?

Être digital nomade ou expatrié, ce n’est pas vraiment la même chose. Aujourd’hui de plus en plus de personnes travaillent à l’étranger. Ils n’hésitent plus à quitter leur pays d’origine. Nomadisme et expatriation, ces deux modes de vie sont à la fois opposés, et pourtant très similaires. Pourtant, il y autant de points communs que de différences à considérer entre les deux.

Toujours en quête d’indépendance pour les conjoints expatriés, j’ai fait le rapprochement entre ces deux modes de vies, car des opportunités existent. Voyons ensembles les caractéristiques de chacun.

Qu’est-ce qu’un digital nomade ?

Le digital nomade, ou travailleur en nomadisme numérique, est un travailleur indépendant connecté qui exerce son activité professionnelle de n’importe où dans le monde. La plupart du temps, il est freelance ou entrepreneur et exerce des missions pour des entreprises ou des particuliers.

La seule chose dont il a besoin pour lancer son activité nomade et travailler est un ordinateur et une bonne connexion internet. Au-delà de ces deux impératifs, les nomades digitaux n’ont besoin de rien.

Dès lors, il vogue d’un pays à l’autre, d’une contrée à l’autre en quête d’une liberté et de voyage. Exercer son métier aux 4 coins de la planète ne signifie pas être un voyageur assidu. Certains restent dans une même contrée pendant quelques mois pour profiter pleinement des joies et des cultures du pays d’accueil. Limité par un visa, ils ne se stabilisent néanmoins jamais sur le long terme.

Quels sont les points communs entre un digital nomade et travailleur expatrié ?

Même si sur papier ces deux modes de vies peuvent être totalement différents, j’ai remarqué des similitudes entre les deux statuts. Voici les points communs :

La possibilité de voyager en travaillant

Effectivement, dans les deux cas, ce sont des voyageurs dans l’âme. Le travail exercé ne nécessite pas ou peu de présence matérielle ou physique. En effet, le digital nomade et le travailleur expatrié ont la possibilité de travailler tout en voyageant, les laissant libre d’exercer aux quatre coins du monde leur activité professionnelle.

La diversité des opportunités professionnelles

En effet, lorsqu’on a la possibilité de travailler tout en voyageant, les opportunités professionnelles sont aussi multipliées. Cette capacité de diversité se retrouve tant chez le digital nomade que chez l’expatrié. Finalement, c’est une flexibilité de moduler son travail selon les besoins des clients. Dans cet article , retrouvez des idées de métiers à faire en tant que digitaux nomades ou pour les conjoints expatriés.

La découverte de nouvelles contrées

Lorsqu’on est dans le monde du digital web, les voyages sont inclus dans la vie. Voyager, c’est presque une hygiène de vie pour aller mieux et trouver son équilibre de vie. Dès lors, dans un cas comme dans l’autre, les voyages ouvrent l’esprit par la découverte de nouvelles cultures, l’apprentissage d’une nouvelle langue, l’exploration de nouvelles saveurs culinaires, etc. Les expatriés autant que les digitaux nomades sont d’ailleurs réputés pour être addict aux voyages.

La routine disparaît.

Lorsqu’on est digitaux nomades ou expatriés, la routine n’existe plus, en tout cas sur le long terme.  Ces métiers qui autorisent la liberté d’actions empêchent de s’engluer dans une routine à la croissance et à l’évolution tant personnelle que professionnelle. Évidemment, dans chaque pays d’accueil, chacun prend le temps nécessaire pour  instaurer une nouvelle routine de vie et y trouver un équilibre. Mais aucun train-train quotidien n’invalidera le travailleur avec un mal-être de stagnation.

La découverte de nouvelles personnes

Chaque nouveau pays apporte son lot de révélations positives. Et la découverte sociale est un des nombreux points positifs retrouvés tant chez les digitaux nomades que chez les familles expatriées. Lorsqu’on intègre un nouveau pays, un nouvel entourage social pour accompagner l’installation se crée. Les échanges avec de nouvelles personnes sont riches et autorisent une liberté d’évolution au sein de son cheminement personnel.

Toutes ces similitudes nous rapprochent. Il y a un besoin de liberté, de casser la routine, qui nous est propre. L’expatriation, ou le nomadisme, n’est pas un métier, mais un bien un mode de vie. Il est possible de devenir digital nomade quand on est expat et vice versa. Pourtant, jusque-là, ces modes de vie n’étaient pas compatibles, en voici les principales raisons :

Quelles sont les différences entre un digital nomade et travailleur expatrié ?

La structure familiale

Alors que le digital nomade voyage et travaille souvent seul, l’expatrié aura généralement une famille avec des enfants à charge. Dès lors, pour les expatriés avec famille, les actions seront plus centrées sur la famille que sur la liberté individuelle d’un travail nomade. L’expatriée a beaucoup plus de choses à penser en termes de structures et d’organisation, car les enfants doivent également trouver un équilibre de vie.

Le temps de sédentarité

L’expatrié reste au même endroit généralement entre 3 et 4 ans, avec une certaine stabilité et structure de vie. Cela dépend de l’entreprise à laquelle il est rattaché. Les digitaux nomades, eux, passent plus de temps à voyager et restent donc moins longtemps sur place. Leur temps de vie sur un même lieu s’impose généralement entre 1 à 2 mois, parfois plus selon la durée de vie du Visa.

La sécurité de l’emploi

Les nomades digitaux sont, pour la majorité, freelances et indépendants. Aucune entreprise pour les guider ou les diriger dans leur parcours d’emploi. Ils sont seuls responsables de leur vie professionnelle et de leurs business.

À contrario, les expatriés sont la plupart du temps pris en charge par une entreprise qui les délocalise selon les besoins. Dès lors, la sécurité d’emploi est plus stable pour les expatriés qui peuvent justifier d’une stabilité externe. Aussi, les moyens financiers ne sont pas forcément les mêmes.

Le réseau

Les expatriés ont un réseau local très développé. En effet, ils vivent en généralement en communauté dans le pays d’accueil et sociabilisent très facilement avec des personnes qui expérimentent la même vie. Ils se retrouvent, se reconnaissent et s’entraident dans leur vie d’expatriés. Là où les nomades digitaux ont moins l’objectif du réseautage, c’est parce qu’ils s’installent dans un lieu de vie avec un réseau social qui évoluera avec eux.

Prenons le meilleur de ces deux modes de vies et essayons d’en tirer les bénéfices.

À l’heure actuelle, nous avons tous la possibilité de travailler tout en voyageant alors pourquoi pas vous, le conjoint expatrié. Vous avez, vous aussi la possibilité d’être freelance ou entrepreneur comme les digitaux nomades. Ils y arrivent très bien, alors n’hésitez plus, c’est possible ! Lorsqu’on est conjoint expat, l’idéal est de pouvoir vivre pleinement sa vie professionnelle, tout en suivant son mari expatrié.

Trouvez votre propre équilibre.

 

Multi-expatriée depuis 2007, je connais très bien ce sentiment, ce besoin d’indépendance professionnelle des conjoints-expatriés. Contactez-moi pour une séance stratégique pour définir votre projet nomade.

🔸Rejoignez la communauté Expat Carrière Nomade : Une communauté d’entraide et de partage pour échanger sur votre projet nomade.

🔸 Devenez Freelance pendant votre expatriation et lancez votre carrière nomade, découvrez mon accompagnement Mentoring.

🔸 Vous souhaitez en savoir plus sur le portage international, contactez-moi.