Expat Carrière Nomade Interview – Caroline De Ville

Aujourd’hui nous partons à la rencontre de Caroline pour l’interview d’Expat Carrière Nomade. Caroline est médecin généraliste, elle nous explique ses difficultés pour continuer à exercer son métier pendant l’expatriation. J’espère que ce témoignage vous inspirera !

Bonne Lecture.

Vous trouverez plus d’informations sur Caroline en bas de page.

Bonjour Caroline, pouvez-vous vous présenter en quelques mots.

Je suis Caroline. Je suis belge, maman de 3 enfants de 4,3 et 1 ans. Je vis actuellement depuis 3 ans et demi aux USA à Houston dans le Texas. Nous pensons y rester encore 1 an-1,5 ans. Mon mari travaille pour une entreprise belge dans la chimie. Je suis médecin généraliste de formation ayant travaillé en maison médicale, à l’ONE (médecine préventive de la petite enfance) et en planning familial.

Jusqu’à maintenant, nous ne connaissons que les USA qui est notre premier pays d’accueil. Comme dirait mon mari, son boulot n’est pas une agence de voyage. Pourquoi Houston ? Le hasard du boulot. Nous n’avons pas choisi. Nous y sommes depuis 3,5 ans. La vie y est très agréable. Il fait beau et chaud toute l’année. Tout est adapté aux enfants (il y a des chaises hautes et des tables à langer dans tous les restaurants, des caddies double place au supermarché, des activités partout pour les enfants…) Nous adorons voyager, découvrir les USA et les pays envoisinant. Grâce à l’expatriation, nous découvrons une quantité incroyable de cultures différentes. Ce sont des expériences de voyage très riche.

Sur le plan professionnel, quelle est votre situation ? Avez-vous pu continuer votre carrière de médecin généraliste à Houston ?

J’étais donc médecin généraliste à mi-temps dans une maison médicale. J’y faisais des consultations de généraliste. Mon autre gros mi-temps était consacré à l’ONE (consultations préventives des nourrissons entre 0 et 6 ans) et en planning familial où je faisais des suivis de grossesses, de la prévention des maladies sexuellement transmissibles, les frottis de dépistage chez les femmes, je m’occupais de la contraception des adolescentes et des femmes….J’adorais mon métier.
J’ai la chance d’avoir un permis de travail ici à Houston mais aucune reconnaissance de mon diplôme médicale.

Expat Carrière Nomade Interview – Caroline De Ville

Vous avez choisi de suivre votre conjoint dans cette aventure, quelles sont les limites, challenges lors de cette 1ère expatriation ?

La grosse limite a été la non reconnaissance de mon diplôme de médecin. J’ai tout de même malgré tout réussi à vivre pleinement mon expatriation en profitant de formations dans le domaine de la santé et plus précisément dans le domaine de la naissance et de l’allaitement. Après 6 mois de cours online de chez moi avec mon petit garçon de quelques semaines, j’ai passé ma certification IBCLC pour devenir conseillère en allaitement. Cette certification est reconnue dans le monde entier ce qui me permettra de pratiquer dans d’autres pays en vue d’autres expatriations et lors de mon retour en Belgique. J’ai également passé une certification en HypnoNaissance pour accompagner les futures mamans à la naissance de leur bébé. J’ai obtenu une certification en massage bébé. Et très prochainement, je vais commencer une formation en parole bébé (kinésiologie). J’ai fondé au Sein en Douceur, mon activité nomade. Bien que j’accompagne les mamans expatriées francophones de Houston, j’ai également lancé des accompagnements par Skype pour toutes les (futures) mamans francophones expatriées à travers le monde.

Vous avez donc créée votre propre activité nomade, comment avez-vous pris cette décision ?

Après plusieurs mois de rumination, j’ai décidée de me faire coacher. La décision a été très facile. C’était ça ou je rentrais en Belgique. Il fallait que je trouve une manière de m’épanouir dans mon domaine que j’aimais tant ! J’ai donc suivi un coaching par correspondance pendant 8 mois. Le coaching a complètement changé mon expatriation. C’est le plus bel investissement de toute ma vie.

Pendant ses 8 mois, j’ai lancé petit à petit mon activité nomade car nous allons très certainement continuer à être expatriée. Pour moi, en tant que femme, c’était important d’avoir un projet, un travail. J’ai étudié et travailler énormément pour en arriver là alors il n’était pas question pour moi de devenir femme au foyer. J’avais besoin de me réaliser professionnellement pour mieux profiter de ma famille et de mes enfants. Travailler en expatriation était un but en soi déjà avant de partir, était une condition de mon coté pour partir.

Expat Carrière Nomade Interview – Caroline De Ville

J’ai alors lancé mon activité nomade en ligne, j’ai lancé 3 accompagnements pour toutes les futures mamans et mamans francophone dans le monde entier. Le premier accompagnement aide les couples à se préparer à la naissance et à l’allaitement de leur futur bébé. J’ai crée un espace membre sur lequel il y a des dizaines de vidéos et de fiches conseils avec des explications et des conseils pour se sentir prêt (les positions pour l’allaitement, la physiologie de l’allaitement et de la naissance, les positions pour donner naissance, la respiration…).

Je les accompagne aussi à travers de séance Skype et un groupe Facebook privé sur lequel je répond quotidiennement à leurs questions. Le deuxième accompagnement est destiné aux mamans qui ont déjà donné naissance et qui souhaitent être soutenue dans leur allaitement, dans leur nouveau rôle de maman. Aux mamans qui ont un bébé qui pleure beaucoup, qui ont des coliques ou du reflux, qui ne grossit pas bien… Et enfin, mon dernier accompagnement prend soin de la maman à travers l’alimentation, les fleurs de Bach, les huiles essentielles, mes trucs et astuces de maman pour gagner du temps et avoir plus d’énergie grâce à la naturopathie. Je fais également des consultations et des cours de préparation à la naissance en local, à Houston. J’aime aussi voir les gens en face à face. Alors je combine les deux. En consultation à domicile, je touche très peu le bébé au sein de sa maman. Je travaille en miroir avec elle. J’ai une poupée et je lui montre les positions avec la poupée. La maman pourra mieux sentir les choses et être plus indépendante chez elle par la suite grâce à cette technique. C’est pour cela que j’ai pu tout transférer en ligne. Je fonctionne énormément par vidéos en miroir.

Grâce à mes accompagnements en ligne, je peux transférer mon métier partout à travers le monde. Je peux suivre mon mari sans être frustrée de devoir tout recommencer à 0.

Aujourd’hui, je continue à profiter d’être aux USA pour me former à des techniques peu connues en Europe (ex : toute la problématique du frein de langue). C’est passionnant.

Selon vous, qu’est ce qui caractérise le plus votre vie d’expatriée nomade ?

A travers mes accompagnements, les (futures) mamans ont accès un accès membre que j’ai créé moi-même. Je fais donc des dizaines de vidéo dans mon salon, dans mon bureau et un peu partout. Heureusement, le ridicule ne tue pas. Je n’oserai pas vous montrer les coulisses de tous ces tournages vidéos que je fais toute seule…

Quels sont vos 3 conseils pour trouver une équilibre de vie professionnelle et vie personnelle ?

– Se faire aider, se faire conseiller, se faire coacher (coach, énergéticienne, naturopathe…)
– Prendre soin de soi.
– Profiter de l’instant présent. Agencer son temps pour avoir du plaisir.

Le portrait de Caroline vous donne envie d’en savoir plus ? Vous aussi vous souhaitez vous lancer et vous ne savez pas par où commencer. Vous souhaitez devenir indépendant, mais vous n’aimez pas gérer l’administration, les finances ? Parlons-en.

Mrs Fanjat, une solution clé en main pour vous les conjoints expatriés. Nous vous donnons la possibilité de devenir indépendant sans les tracas administratifs.Devenez consultant/freelance à votre compte, sans devoir créer votre propre structure juridique grâce à Mrs Fanjat.

« Contactez-nous » pour convenir d’un rendez-vous, pour échanger sur votre projet ou rejoignez nous sur notre page Facebook.