Expat Carrière Nomade Interview – Catherine Martel Expats Parents

Si vous êtes en famille et en expatriation, je suis certaine que vous connaissez le groupe Expats Parents de Catherine Martel. Crée en 2017, le groupe aujourd’hui compte plus de 10,000 membres. J’ai rencontré Catherine sur les réseaux sociaux via son groupe Facebook. Son implication et sa générosité ont fait, que je n’ai pas hésité une seule seconde à prendre contact avec elle. Nous avons ainsi commencé à échanger sur nos vies d’expatriés. C’est tout naturellement que je me suis tournée vers Catherine par la suite quand j’ai lancé mon groupe Expat Carrière Nomade pour avoir son retour d’expérience.

Catherine est psychologue, et a été expatriée en famille plus de 17 ans, dans plusieurs pays (Turquie, Roumanie, Chypre, Vietnam, Autriche) ; elle vit actuellement à Sarajevo. Elle nous partage aujourd’hui son parcours et nous raconte  les coulisses de son groupe Expats Parents.

De psychologue à une activité en ligne.

J’habite à Sarajevo depuis 2 ans, avec mon conjoint ; notre dernier fils de 17 ans vient tout juste de prendre son envol pour aller étudier à Paris. Nous avons également une fille de 22 ans qui suit un cursus anglophone à Amsterdam, et une autre de 25 ans qui est interne en médecine en France.

Auparavant, j’ai vécu en Turquie, en Roumanie, à Chypre, au Vietnam et en Autriche, avec des épisodes de retours en France.

Psychologue de formation, je me suis beaucoup investie dans la vie associative des pays où nous vivions, créant notamment plusieurs associations dont 2 accueils du réseau FIAFE. Depuis 3 ans, je me consacre au projet collaboratif Expats Parents, destiné à aider les familles expatriées à mieux vivre leur vie de nomades.

L’expatriation, une formidable opportunité.

Avant de partir vivre à l’étranger, j’ai travaillé une dizaine d’années en France, dans le domaine scolaire, puis dans un cabinet de recrutement. Notre départ à l’étranger a coïncidé avec la naissance de notre premier enfant, et tout a changé ! Fini, la carrière de psy… Il a fallu me réinventer dans chaque pays, voir quelle était ma valeur ajoutée, et ce que je pouvais apporter. Ce fut à la fois une formidable opportunité, car j’ai pu m’investir dans des projets très divers, qui m’ont souvent passionnée, mais la principale limite, c’est que c’était pratiquement tout le temps du bénévolat, ou presque…

Un site collaboratif destiné aux familles expatriées.

Expatriée 17 ans en famille dans divers pays, j’ai constaté combien notre vie de mobilité était source de richesse, d’ouverture, mais également combien elle s’accompagnait de défis à relever. J’ai également constaté que les parents étaient vraiment démunis lorsqu’un enfant rencontrait des difficultés d’adaptation, de scolarité, ou autre.
J’ai donc décidé de créer un site collaboratif destiné à aider les familles expatriées.

J’ai contacté des personnes dont les qualités humaines et professionnelles étaient en accord avec mon approche, et leur ai proposé de contribuer à l’élaboration de ce site, en partageant des écrits ou des réflexions en lien avec les objectifs du projet.
L’accueil enthousiaste que j’ai reçu, tant de la part des professionnels que des parents, m’a confortée dans l’idée que ce projet était utile et nécessaire.

Le site comporte actuellement plus d’une centaine articles, écrits par une quarantaine d’auteurs, sur tous les sujets qui peuvent intéresser des parents expatriés (scolarité, langues, psychologie, etc). On y trouve également de nombreuses ressources en tous genres, ainsi que les services proposés par les 17 partenaires du projet.
Le groupe Facebook complète le site : il permet des échanges interactifs ; on peut y poser ses questions, lancer un sujet de discussion, s’entraider, s’enrichir des parcours et de l’expérience des autres… Il permet aussi de tisser des liens au-delà des frontières !

Une communauté engagée, le rêve de tout entrepreneur en ligne. Quel est votre secret ?

Je n’ai pas de secret … Je pense tout simplement que si ma communauté et autant engagée, c’est que je le suis moi-même ! Je donne beaucoup de mon temps et de mon énergie, et je pense que les gens le ressentent, et sont prêts, en retour, à s’impliquer. Je veille à ce que les échanges soient bienveillants, du coup les gens se sentent en confiance pour s’exprimer. Chaque mois, il y a environ 200 publications et entre 10 000 et 15 000 interactions sur le groupe Facebook, ce qui est énorme !

Le bouche à oreille fonctionne bien ; comme les membres du groupe l’apprécient, ils invitent volontiers leurs ami.e ;s à nous y rejoindre. Je ne sais pas s’il est devenu incontournable, mais en tout cas, je continue d’y ajouter plusieurs dizaines de personnes chaque semaine !

Par ailleurs, je reçois de nombreux mails ou messages de demandes de renseignements… ou d’appels à l’aide. J’y réponds toujours, et m’efforce d’apporter une réponse ou d’orienter vers une ressource utile. Ca contribue sans doute à la bonne image que les gens se font du projet.

Community management, marketing, web design, partenariat… une entrepreneur du web !

Je consacre plusieurs heures par jour à l’administration du groupe Facebook qui fait actuellement la force du projet. Je veille à garder le cap, en n’acceptant que des publications en lien avec l’expatriation en famille, qui correspond à l’identité du groupe. J’y publie également des articles du site expatsparents.fr, ou en provenance d’autres sources, afin de procurer des ressources aux familles ou de nourrir les échanges. Je veille à ce qu’aucun post ne reste sans réponse, et tague au besoin des personnes que je pense susceptibles de pouvoir apporter une réponse.

Depuis quelques mois, 2 personnes du groupe m’aident à le modérer en y animant des sujets de discussion et en nourrissant les échanges ; elles veillent également à ce que les valeurs du groupe soient respectées. Deux autres animent une rubrique destinée à recueillir un maximum d’infos concernant une ville ou un pays, afin d’aider ceux qui envisagent une telle destination.
Je pourrais sans doute déléguer davantage de choses, mais j’avoue que j’aime bien avoir une vue d’ensemble de ce qui se passe sur le groupe…

Concernant nos partenaires, je ne fais aucune prospection ; je me contente de répondre à ceux qui me sollicitent. Je m’assure ensuite, via une rencontre par Skype, que les services qu’ils proposent sont utiles pour les familles expatriées, sérieux et de qualité. J’établis avec mes partenaires un lien de confiance réciproque, et une proximité grâce à des échanges réguliers. Si les valeurs qui portent le projet ne me semblent pas garanties, je décline le partenariat.

Entre bénévolat et activité professionnelle.

Le plus gros inconvénient, c’est que j’y consacre quasiment tout mon temps ! Et c’est une activité très solitaire, même si je suis en contact fréquent par écrit ou par video avec les uns ou les autres ; ça reste du virtuel… Je dois veiller à me ressourcer, à ne pas passer mes journées devant mon ordinateur, d’autant plus que ça nuit également à mon intégration dans le pays où je vis, ce qui est dommage !

L’autre limite, c’est que je n’ai pas conçu à la base ce projet comme une activité professionnelle, et que je pourrais sans doute en tirer davantage profit sur le plan financier ; mais on ne se refait pas …

Expats Parents dans 3 ans :
C’est assez flou car je suis mon instinct. Je fais évoluer le projet au fur et à mesure, en fonction de mes envies, des demandes qui me sont faites, et des opportunités qui se présentent ; je compte poursuivre ainsi tant que j’ai le sentiment que mon projet est utile, et que j’en ai l’énergie…

Les 3 astuces de Catherine pour lancer votre activité pendant l’expatriation :

1- Avoir une motivation à toute épreuve
2- S’entourer de personnes qui partagent votre enthousiasme
3- Etre prêt à donner sans trop attendre en retour

Rejoignez la communauté des Expats Parents

Plus d’informations sur Catherine en cliquant ici. 

Le portrait de Catherine vous donne envie de vous lancer à votre tour ?

Mrs Fanjat, c’est aussi un accompagnement personnalisé pour vous aider à monter votre projet nomade. Un programme Mentoring totalement personnalisé à votre situation.

Prenez rendez-vous pour échanger sur votre projet nomade.