Expat Carrière Nomade Interview – Domitille Bout

Cette semaine, nous partons aux États-Unis à la rencontre de Domitille. Elle est devenue rédactrice web dans le tourisme après une carrière en tant que data analyst.

Dans cette interview d’Expat Carrière Nomade, Domitille nous raconte son parcours pour devenir freelance et comment le portage international lui a permis de concrétiser son projet nomade.

J’espère que cet interview vous donnera la force de croire en vous et vous permettra de poser la 1ère brique à votre projet nomade.

Bonne lecture.

L’expatriation : une aventure professionnelle.

Grâce à son entreprise, mon mari a eu une opportunité professionnelle à Denver aux Etats-Unis. Nous avons donc décidé de partir dans cette folle aventure de l’expatriation, il y a maintenant deux ans. J’avais cette envie de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle façon de vivre et de sortir de ma zone de confort. Avant de partir à Denver, je travaillais dans les achats et notamment dans le domaine du textile. Je savais pertinemment qu’il ne serait pas simple de retrouver un poste similaire à celui que j’avais en France. A mon arrivée, ces craintes se sont confirmées. La barrière de la langue a été un frein pour retrouver un poste dans les achats. Après des mois de persévérance, une entreprise américaine me laisse enfin une chance et me voilà devenu data analyst chez un distributeur de papier.

Conjoint expatrié : challenge de la carrière professionnelle.

Je m’enferme dans une routine métro, boulot, dodo et je ne trouve pas le temps de profiter de mon expatriation. Il me manque une certaine liberté. Se pose alors la question de l’auto-entrepreneuriat. C’est l’un des meilleurs moyens d’acquérir cette indépendance que je recherchais tant. Après plusieurs heures de recherche sur internet, je me rends compte qu’il est très difficile de devenir autoentrepreneur en France depuis l’étranger : beaucoup de paperasse et de démarches administratives. Je ne voulais pas renoncer à mon envie de devenir freelance, je me tourne alors vers les réseaux sociaux et notamment un groupe Facebook consacre aux expatriés freelances : Expat Carrière Nomade. Je poste un message pour avoir des conseils sur la meilleure façon de devenir freelance sans avoir à passer par le long processus des démarches administratives. J’ai reçu plusieurs réponses d’expatriés et notamment celle de Mrs Fanjat. Elle m’explique qu’elle a créé une entreprise de portage international qui aide les expatriés à se lancer en tant qu’indépendant professionnel à travers le monde.

C’est exactement ce qu’il me fallait ! On convient alors d’un appel pendant lequel elle essaie de comprendre mes motivations. Elle a totalement compris ma situation et nous avons très rapidement collaboré. Mon idée première était de devenir freelance dans le domaine de l’analyse de données. Puis, en discutant avec Mrs Fanjat, elle m’a fait prendre conscience que devenir freelance c’est aussi choisir son métier et travailler dans le domaine que l’on veut. C’est ainsi que je suis devenue rédactrice web. J’ai alors opté pour la solution de portage international de Mrs Fanjat. Les services proposés correspondent exactement à mes besoins de conjoint expatrié. Le portage salarial permet de se consacrer à ses missions sans avoir à se prendre la tête avec la facturation et les tâches administratives.

Mrs Fanjat est toujours disponible. Elle est là pour répondre aux questionnements et aux craintes que l’on peut avoir lorsqu’on se lance dans une carrière d’expatrié nomade. Elle accompagne ses collaborateurs dans tout le processus notamment lorsque qu’il faut s’adresser aux clients concernant des problèmes de facturation. De plus, Mrs Fanjat propose du mentoring pour accompagner les expatriés dans la construction de leur activité nomade. Mon statut de freelance me permet de travailler de n’importe où avec une flexibilité dans mes horaires et mon organisation. Je suis parvenue à devenir libre dans mon activité professionnelle grâce à cette collaboration avec Mrs Fanjat.

Quels sont vos 3 conseils pour lancer une carrière nomade en tant que conjoint expatrié ?

  1. Prendre le temps de s’informer sur les métiers du digital ainsi que réfléchir à celui qui pourrait vous convenir.
  2. Échanger avec d’autres expatriés pour en apprendre davantage sur cette vie de conjoint expatrié et recevoir des conseils.
  3. Être persévérant : trouver son premier client peut parfois être difficile et prendre plus de temps que prévu. Il ne faut pas se décourager !

L’interview de Domitille vous donne envie d’en savoir plus ? Vous aussi, vous souhaitez lancer votre propre activité et vous ne savez pas par où commencer ?

🔸Rejoignez la communauté Expat Carrière Nomade : Une communauté d’entraide et de partage pour échanger sur votre projet nomade.

🔸 Devenez Freelance pendant votre expatriation et lancez votre carrière nomade, découvrez mon accompagnement Mentoring.

🔸 Vous souhaitez en savoir plus sur le portage international, contactez-moi.