Mentoring, Coaching, Tutoring, Formation ǀ Comment choisir le bon accompagnement ?

Vous souhaitez devenir indépendant pendant votre expatriation ? Vous avez bien raison, devenir freelance est une solution qui commence doucement à se faire une place de taille parmi les conjoints expatriés. Travailler à son compte offre l’opportunité de vivre une expatriation différente. Lorsqu’on habite à l’étranger, être entrepreneur présente plusieurs avantages. Le temps de travail est modulable et permet un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle et surtout on a la possibilité de travailler depuis n’importe où dans le monde. Vous avez envie de vous lancer, mais vous vous demandez : comment faire ? Vous naviguez sur le web pour trouver une aide, un soutien pour développer votre projet. Oui mais voilà, vous êtes perdu ! Le marché regorge d’offres d’accompagnements pour lancer une carrière freelance. Entre le mentoring, le coaching, les formations en ligne, le tutorat, comment trouver la meilleure solution, celle qui sera adaptée à vos besoins ? Et d’ailleurs, en quoi toutes ces options consistent-elles ? Quelles sont les différences ? Pour y voir plus clair, je vous explique tout dans cet article.

Quelles différences entre mentoring, coaching, tutoring, formation ?

Il existe aujourd’hui autant d’offres d’accompagnement que de projets ou d’entrepreneurs. Coach, formateur, mentor, tuteur… Tous ces termes semblent être équivalents. Dans la plupart des cas, ils ont le même objectif final. Mais en quoi chacune de ces offres consiste-t-elle ? Quelles sont les différences entre ces accompagnements ?

Le rôle du coach

Révéler votre potentiel, voilà la mission principale d’un coach. Grâce au développement personnel et à l’aide de divers outils, le coach guide et encourage la personne coachée à voir sa situation sous un autre angle. Que ce soit un coaching professionnel ou personnel, le coach peut aider son client dans bien des situations.

Grâce à un processus bien ficelé, le coach accompagne son client jusqu’à la résolution finale de sa problématique. Il n’offre pas au coaché la solution sur un plateau d’argent, mais il le guide vers sa réussite personnelle ou professionnelle.

Coach est un métier reconnu, on ne s’improvise pas coach en un claquement de doigts. Cela demande une formation et une certification bien spécifiques.

Le rôle du formateur

Le formateur intervient sur un contenu précis : il transmet ses connaissances et son savoir-faire. Il est avant tout un pédagogue, il crée des formations adaptées à son audience et se charge d’enseigner et de développer les compétences de ses élèves.

Les formations peuvent être faites en présentiel, mais de plus en plus de formations en ligne de qualité apparaissent sur le web. La plupart du temps, l’élève suit un programme préétabli, ce n’est pas un enseignement sur mesure.

Le rôle du tuteur

Le tuteur est un professionnel expérimenté qui transmet son savoir-faire à un apprenti. Le tutoré est donc dans un contexte d’apprentissage et fait appel au tuteur pour développer ses compétences. Il s’agit d’une relation individuelle entre deux personnes, basée sur le principe du transfert de connaissances.

Le tutorat est souvent organisé au sein des entreprises. Par exemple, un salarié sénior accueille un nouvel arrivant dans la société. Mais il peut aussi être mis en place entre deux freelances, le tuteur ayant alors un rôle de formation de l’apprenti qui apprend le métier.

Le rôle du mentor

Le mentor est une personne ayant vécu une situation similaire à la vôtre. Son histoire, son vécu et son expérience l’ont construit, guidé et conduit, grâce à de bonnes pratiques, à une réussite personnelle et/ou professionnelle.

Là où le coach ou le formateur ne connaissent peut-être rien de votre domaine d’activité ou de votre situation, le mentor, lui, peut se mettre à votre place. Il connaît votre histoire, car il l’a lui aussi vécue. Le mentor vous encourage à développer vos compétences et votre potentiel. Ayant lui-même réussi, il sait que c’est possible et il vous aidera en ce sens.

Avec le mentoring, vous profitez d’un partage d’expériences inégalable et exclusif. Les bonnes pratiques du mentor sont un avantage considérable. Expert dans son domaine, il vous révèle ses secrets de réussite avec authenticité. Il partage aussi ses échecs et les pièges à éviter. Il transmet ses connaissances techniques, tout en vous guidant pour prendre du recul et bien ficeler votre projet.

Pourquoi se faire accompagner par un coach, un mentor, un formateur ou un tuteur ?

Si vous êtes conjoint expatrié et que vous souhaitez vous lancer dans le freelancing, vous faire accompagner vous permettra d’atteindre plus facilement et plus sereinement vos objectifs. Un accompagnement permet de bénéficier des conseils avisés d’un expert qui met ses compétences à votre service. Ainsi, votre projet évolue plus rapidement.

Quand on débute, on hésite, on tâtonne, on fait des essais, on se trompe et c’est normal ! Mais avec un accompagnement de qualité, vous éviterez certains désagréments des débuts. Tout est plus organisé, planifié et vous ne vous retrouvez pas seul. Cela vous permet également de clarifier votre projet avec un expert et de le mettre en place avec plus d’aisance. N’avez-vous jamais eu 1 000 idées à la seconde en travaillant sur votre projet nomade ? N’avez-vous jamais eu de doutes dans votre processus de création d’entreprise ?

En somme, vous faire accompagner dans le montage de votre projet va vous permettre de :

  • prendre du recul sur votre projet nomade
  • avoir un feedback extérieur d’un professionnel
  • structurer votre projet
  • monter en compétences
  • surmonter les périodes de doutes
  • ne pas être seul

Comment choisir entre le mentoring, le coaching, la formation ou le tutoring ?

Évidemment, le choix entre un coach, un formateur, un tuteur ou un mentor doit-être fait en fonction des contenus des programmes. Pour bien choisir l’accompagnement qui vous correspond, posez-vous les bonnes questions :

  1. Quels sont vos objectifs ? Surmonter un blocage ? Acquérir de nouvelles connaissances ? Apprendre un métier ? Trouver de l’aide pour ficeler et lancer votre projet ?
  2. Comment voulez-vous être suivi ? Rester libre et autonome ? Être guidé pas-à-pas ? Avec un programme sur-mesure ?
  3. Qu’attendez-vous de cet accompagnement ? Trouver une idée de business ? Lancer et démarrer votre projet ? Prendre confiance en vous ? Monter en compétences ?
  4. Qu’êtes-vous prêt à investir ? Quel investissement financier, en temps et en énergie ?

Un tel accompagnement est généralement un investissement financier de taille. Ne vous engagez pas à la légère, prenez le temps nécessaire pour peser le pour et le contre et pour analyser chaque caractéristique. Le choix de son mentor, tuteur, formateur ou coach n’est pas anodin. Outre l’aspect financier, c’est également une aventure personnelle qui mobilisera tout votre être dans sa globalité.

N’hésitez pas à parcourir les sites web d’accompagnants qui vous intéressent. Lisez leurs articles de blog, analysez leurs biographies, étudiez leurs parcours. Certaines valeurs, idées et positionnements résonneront peut-être en vous. Cela vous aidera à faire votre choix.

Il est bien entendu possible de cumuler plusieurs formes d’accompagnement. Par exemple, suivre une formation pour se reconvertir et faire appel à un coach ou un mentor pour avancer dans son projet professionnel. Tout dépend de vos besoins, de votre situation personnelle et de vos objectifs.

Petit bémol : attention, sur le web il y a de tout, du très bon comme du très mauvais. Quand je dis mauvais, je vous parle des gourous qui promettent de gagner un million d’euros en une semaine, par exemple. Mais vous vous en doutiez, n’est-ce-pas ? Ceux qui promettent d’atteindre la lune sont peu crédibles. Ne vous laissez pas avoir par les belles paroles et les paillettes, rien ne vaut plus que le travail !

Ma vision du mentoring

Mentoring Mrs Fanjat

Chez Mrs Fanjat, je partage avec vous mon expérience de conjoint expatrié entrepreneur. Je vous propose un accompagnement 100 % sur-mesure. Les business coachs ne seront pas d’accord avec moi, mais tant pis, je prends le risque de faire du sur-mesure pour mes clients.

Ma philosophie ? L’adaptabilité :

Je m’adapte à mes clients et à leurs projets. Le programme se construit selon vos objectifs et vos priorités. Il n’y a pas de programme tout fait !

Nous fixons ensemble les objectifs et les étapes clés lors de la première session de travail. Ma mission est de vous épauler pour que vous avanciez plus efficacement et plus sereinement.

Ma méthode ? Du concret :

Nous travaillons aussi bien sur la posture d’entrepreneur que sur les actions à mettre en place pour lancer votre activité nomade : de la pratique et du terrain !

Je suis votre référent, votre mentor, votre soutien. Je vous conseille et vous oriente pour que vous atteignez vos objectifs.

Mon objectif ? Vous aider à devenir indépendant :

Je vous transmet des ressources qui vont vous faire gagner du temps. Je vous encourage pour que vous gardiez toujours la motivation nécessaire pour construire votre projet nomade. Je vous accompagne pour que vous ne perdiez pas de vue vos objectifs, mais aussi votre authenticité et vos valeurs.

Envie d’en savoir plus ? Lisez le témoignage de Sinda Djomaa. Elle a suivi mon programme mentoring et a lancé son activité nomade avec succès :

Le Mentoring de Mrs Fanjat m’a permis de bénéficier des bonnes pratiques, d’astuces, de recommandations spécifiques à ma propre situation : maman, expatriée, désirant se lancer dans une carrière nomade.

Contactez-moi pour une séance découverte et pour échanger sur votre projet nomade.

🔸 Devenez Freelance pendant votre expatriation et lancez votre carrière nomade : découvrez mon accompagnement Mentoring.

🔸 Vous souhaitez en savoir plus sur le portage international ? Retrouvez plus d’infos ici.

🔸Rejoignez la communauté Facebook Expat Carrière Nomade : un groupe d’entraide et de partage pour échanger sur votre projet nomade.