Comment trouver un travail pendant l’expatriation ?

Vous avez décidé de partir vivre à l’étranger ? Bravo !

C’est un projet que beaucoup de français ont. D’ailleurs, il n’est plus rare de lire des récits d’expatriés.

Quand je suis partie en 2007, avec mon conjoint, on se posait beaucoup de questions. À ce moment-là, nous sommes partis grâce à une opportunité professionnelle. Ma société m’avait proposé un travail soit à Singapour, Dubaï ou au Vietnam.

J’ai choisi le Vietnam pour plusieurs raisons :

  • Un poste à responsabilité : tout juste diplômée, j’accédais directement à un poste de management avec une équipe à gérer.
  • Le pays : Le Vietnam est un pays à forte croissance. Très dynamique, le pays est réputé pour sa culture et ses sites touristiques. Cela nous faisait rêver. On cherchait aussi l’aventure !
  • Les opportunités professionnelles pour mon conjoint. Il fallait absolument un pays où nous pouvions travailler tous les deux.

Ce dernier point compte énormément. En effet, c’est un facteur essentiel pour une expatriation réussie : trouver un travail pour les conjoints expatriés.

Lorsqu’on s’expatrie, les interrogations qui reviennent le plus souvent sont : Que faire lorsque j’arrive dans un nouveau pays ? Comment s’adapter professionnellement à une nouvelle vie ? Quel métier faire lorsqu’on veut s’expatrier, surtout lorsqu’on est le conjoint suiveur ?

Toutes ces interrogations sont légitimes, car elles prouvent que vous avez l’envie de bien faire les choses.

Comment trouver un travail en tant qu’expatriée ?

L’expatriation, concrètement, c’est quoi ?

L’expatrié « classique » travaille en général pour une durée de vie définie dans un pays d’accueil. Ensuite, c’est soit retour au pays, soit changement de lieu de travail. En réalité, c’est selon les besoins de votre entreprise. Parfois, les opportunités à saisir sont incroyables, car voyager grâce à son travail est une chance inouïe, c’est avoir plusieurs vies en une !

Néanmoins, il existe deux cas de figure :

  • Si c’est votre entreprise qui vous envoie à l’étranger, il y a plusieurs cas de figure le contrat de travail en détachement ou en expatriation. Selon votre contrat, vous êtes soit toujours relié à votre entreprise française, sous un contrat de travail international régi par le droit français, mais vous le prestez d’un autre lieu. Soit vous êtes salarié d’une entreprise localement avec un contrat de travail local. Dans les deux cas, vous êtes quand même relié avec la maison mère de votre pays d’origine. Tout est négociable selon les entreprises.
  • Si vous n’avez pas de contrat avant votre départ, il faudra alors trouver un emploi adapté à vos compétences localement. Vous n’êtes plus relié au droit français ni au régime français de la Sécurité Sociale. Vous devenez alors soit salarié dans le pays d’accueil, soit freelance à votre compte.

C’est ainsi que mon conjoint a trouvé du travail localement au Vietnam après seulement 2 semaines.

Pour la majorité des conjoints expatriés, l’expatriation est l’occasion d’effectuer une reconversion professionnelle. Dans ce cas, on allie changement de culture et changement de vie à tous les niveaux. C’est un réel investissement de soi. Dans une telle situation, ne lésinez pas sur le développement de soi, très important lorsqu’on change de carrière : bilan de compétences, test d’idées, conseils auprès d’experts, coaching ou mentoring avec des spécialistes.

Je vous partage ici ma check-list pour faire le point sur votre situation.

Quel secteur d’activité choisir ?

Là encore, tout dépend de l’intention initiale.

Soit vous conservez vos compétences et vos acquis pour les offrir à votre nouvelle entreprise via une opportunité professionnelle. Et dans ce cas-là, l’univers est vaste : marketing, communication, commerce, informatique, etc. Ce que vous savez faire est finalement adaptable dans chaque pays.

Soit vous envisagez une reconversion professionnelle, interrogez-vous sur vos envies, vos désirs et vos objectifs de vie. Qu’est-ce qui vous passionne ? Par quoi êtes-vous attiré ? Quel métier aimeriez-vous faire en tant qu’expatriée ?

 

Si c’est votre cas, posez-vous les bonnes questions avant de partir :

  • Quels sont les besoins dans le pays d’accueil ?
  • Quelles sont les opportunités d’emploi ?
  • Quel est le coût de vie dans le pays de destination ?
  • Faut-il un visa ?
  • Quelles démarches faut-il envisager ?

Comment trouver un travail d’expatrié localement ?

Se créer un réseau

Plus que jamais, à l’étranger, se créer un réseau professionnel est primordial pour trouver du travail. La communauté francophone est très riche et elle vous permettra de vous faire connaître.

Devenir freelance pour être plus flexible

En devenant votre propre patron, vous allez pouvoir vendre vos compétences aux entreprises locales. Ils sont toujours à la recherche d’expert. Avec votre expérience, vous avez des atouts à revendre. Voici un article qui vous donnera plus de conseils pour vous lancer.

Avoir une carte de visite même en tant qu’expatrié

Avoir une carte de visite est monnaie courante à l’étranger même pour les chercheurs d’emplois. Mon conseil est de créer une carte de visite avec un mini CV, c’effet garanti ! Rien de mieux pour se démarquer et faire mouche lors des évènements networking.

L’expatriation est une opportunité professionnelle autant pour le collaborateur expatrié que le conjoint. Il permet d’élargir les horizons. L’expatriée se révèle professionnellement au travers des divers pays d’accueil qu’il rencontre sur son parcours de vie. Après 4 expatriations, j’ai toujours trouvé un travail localement avant de me lancer à mon compte. Alors, n’hésitez plus !

Multi-expatriée depuis 2007, je connais très bien ce sentiment, ce besoin d’indépendance professionnelle des conjoints-expatriés. Contactez-moi pour une séance stratégique pour définir votre projet nomade.

🔸Rejoignez la communauté Expat Carrière Nomade : Une communauté d’entraide et de partage pour échanger sur votre projet nomade.

🔸 Devenez Freelance pendant votre expatriation et lancez votre carrière nomade, découvrez mon accompagnement Mentoring.

🔸 Vous souhaitez en savoir plus sur le portage international, contactez-moi.